La CFEM sollicite une réunion prochaine avec la FMF

L'association des Clubs de Football Elite de Madagascar (CFEM) qui organise le championnat de première division local dénommé "Orange Pro League" sollicite une réunion prochaine avec la Fédération Malagasy de Footabll (FMF) suivant une lettre qui a été adressée à cette dernière ce lundi 3 août 2020 pour aborder ensemble deux sujets importants qui sont :

1) La fin de la saison 2019-2020 avec une décision commune sur la suite à donner à la compétition inachevée (15 journées sur 22 effectuées) et sur la survie des clubs de l'Orange Pro League.

2) La future saison 2020-2021 avec une demande d'assistance financière.

"La pandémie de Covid 19 frappe le monde entier. En ces temps difficiles, nous sommes tous confrontés à des situations qui étaient imprévisibles voici quelques mois. Elles nous font sentir toute la fragilité de nos vies mais aussi de nos sociétés, de nos économies et de notre football." a affirmé le Président de la CFEM Arno Steenkist dans la lettre.

Cependant, la CFEM est convaincue que la Fédération Malagasy de Football (FMF) soutienne les clubs de l'Orange Pro League, compétition phare du pays et qui a un impact et un engouement considérable dans toutes les régions où se jouent les matchs. L'association se base sur les différentes communications de la FIFA et de son Président Gianni Infantino qui sont aussi très encourageantes pour la reconnaissance du football de club à Madagascar.

Dans un message du 10 avril 2020, axé principalement sur la santé, le Président de la FIFA a insisté sur la nécessité de trouver le bon équilibre entre la protection des équipes nationales et celle des clubs. Dans un autre message daté du 11 juin, il invitait tous les acteurs à être solidaire pour que le football puisse reprendre dans sa globalité : football de haut niveau, Equipe nationale, football féminin, division inférieure, football de base,… Enfin le 25 juin dernier, le conseil de la FIFA a approuvé à l'unanimité un plan d'aide contre le Covid-19. Parmi les mesures de ce plan d'aide, une subvention de solidarité universelle de USD 1 million sera mise à disposition de toutes les associations membres et une subvention supplémentaire de USD 500 000 sera spécifiquement allouée au football féminin. Les associations membres peuvent utiliser ces subventions et prêts au bénéfice de la communauté du football sur leurs territoires respectifs, notamment les clubs, les joueurs, les ligues et les autres personnes ou organisations frappées par la pandémie.

La CFEM espère qu'ell pourra aborder ces questions de soutien aux clubs avec la FMF lors d’une réunion et qu'un dialogue constructif permettra de prendre des mesures d'accompagnement. Il en va de la survie de la compétition et de nombreux clubs.

Par ailleurs, la CFEM est actuellement en cours de préparation de la nouvelle saison. Un certain nombre de points sont encore en suspens :  le calendrier et les clubs qui y participeront, ceux de l'Orange Pro League actuelle, avec ou sans relégation, et avec ou sans les clubs promus du championnat de D2 (champions des ligues régionales) selon les décisions qui seront prises par la FMF sur la fin de cette compétition.

Parmi les points souhaités à aborder figure l'application des licences de club de la CAF selon un calendrier à définir, avec à terme l'obligation de tous les clubs de l'Orange Pro League de s'y conformer.

Enfin, toujours pour tenir compte des effets orchestrés par la pandémie covid-19, la CFEM souhaite étudier avec la FMF la possibilité cruciale d’une assistance financière aux clubs.

Le projet d'un championnat national est devenu une réalité cette saison, et malgré la pandémie, nous avons prouvé que cette compétition est viable et a un bel avenir. Elle suscite de l'engouement, elle permet le développement de l'élite locale, elle est source d'espoir pour de nombreux talents, et elle laisse augurer de brillants résultats à l'avenir tant dans le développement des joueurs et des entraîneurs que dans les résultats internationaux.

L'Orange Pro League est une belle vitrine du football malagasy et de la FMF, et la CFEM aussi bien que la FMF ont un but commun : faire de cette compétition, une compétition pérenne et prospère digne d’un football malagasy en plein essor.