Playoffs 2020/2021 - Synopsis de la troisième journée (21/05/21) Télécharger

Fin de la phase aller des Playoffs. Pour cette troisième et dernière journée avant les retours prévus en juin, nous avons eu droit, du côté de By-Pass, à deux affiches rappelant la phase de conférences. En effet, les leaders de chaque groupe retrouvaient une fois de plus cette saison leur dauphin respectif. Bien qu’il s’agissait d’une autre étape de la compétition, les équipes qualifiées en tant que première de conférence ont réitéré leur ascendant pris plus tôt dans l’année.

Playoffs : J3

Vendredi 21 mai 2021, Elgeco Plus Stadium

 

Cosfa 1 4 Five FC

Buts : Berajo (45’+1 pén.) // Koloina (12’, 51’ pén.), Vévé (49’,67’)

 

Dans cette ultime rencontre des Playoffs aller, Five FC se devait de réagir suite aux deux revers concédés lors des premières journées. En face, Cosfa voulait conforter sa place en tête de ce mini-championnat.

 

Mal embarqués dans la compétition, par faute entre autres d’« expérience »- selon les dires de leur coach Naval Ramilison, les joueurs vêtus de bleu cet après-midi ont retrouvé ce qui faisait leur charme durant la Conférence Nord, à savoir un jeu résolument offensif porté par des actions toujours menées à fond. Le duo Koloina – Vévé en a été une parfaite illustration.

 

Dans le premier quart d’heure, le premier cité lança Five dans le match, pour ce qui est également leur premier but dans ces Playoffs, sur une offrande du second (12’, 0-1). Mais les militaires sont parvenus à revenir au score dans les arrêts de jeu de ce premier acte. Sur un coup-franc long tiré par Berajo, Eddit Bastia se troue et vient faucher Nônô, l’attaquant de Cosfa. Pénalty accordé donc, que se chargea de transformer le même Berajo (45’+1, 1-1).

 

La seconde période fut en revanche à sens unique. Dès son entame, Five poussa pour reprendre l’avantage. Chose faite quelques instants plus tard, lorsque Vévé réussit à se jouer de la défense adverse pour ensuite tromper le gardien en face-à-face (49’, 1-2). Dans la foulée, Vévé, encore lui, obtient un pénalty que Koloina tira pour aller de son doublé et faire le break pour son équipe (51’, 1-3). Déboussolés, les militaires avaient même à se dégager de leur propre camp. Et suite à une récupération près du poteau de corner, Fely délivra une passe décisive pour Vévé, également auteur d’un doublé donc, afin d’entériner définitivement les espoirs de Cosfa (67’, 1-4).

 

 

Grâce à ce large succès, Five FC décroche ses premiers points, revenant ainsi à une longueur de son adversaire du jour. Du point de vue de la compétition, cela permet aussi de relancer les débats dans la course au titre.

 

 

Une image contenant texte, herbe, extérieur, ciel

Description générée automatiquement

Homme du match : Vévé Ranaivoarison (Five FC)

 

Cosfa : Thierry; Ravelinot, Naina (Dahery 78’), Berajo, Moma; Fils, Rossy (Safidy A. 69’), Balou (Julien 64’); Dimby, Safidy (Fitahiana 64’), Nônô (Valdo 64’)

 

Five FC : Bastia; Hasina, Ando, Ndrasana, Ralay (Tony 90’+1); Rina (Elisco 77’), Bancé, Côcô (Tojo 84’), Koloina (Zaka 84’); Vévé, Fely (Patrick 90’+1)

 

 

 

 

 

AS Adema 2 – 1 Ajesaia

Buts : Eric (22’), Patrick (86’csc) // El Hadari (38’ pén.)

 

Le second match de ce vendredi mettait aux prises les représentants de la Conférence Sud : l’AS Adema et l’Ajesaia. Une rencontre tendue, de nombreuses occasions mais également plusieurs temps morts pour cause de blessures, voilà ce qu’a été ce duel au sommet entre des multiples champions de Madagascar.

 

Le premier arrêt fut également le plus long. Aux alentours de la 20’, deux joueurs étaient au sol, un de chaque équipe, d’abord Bota, gardien et capitaine de l’Ajesaia, après un dégagement au pied, puis Rajao, le défenseur de l’Adema, suite à une mauvaise réception. Si le premier est parvenu à tenir toute la rencontre, le second a malheureusement dû céder sa place juste après. Néanmoins, l’équipe d’Ivato a comme qui dirait profité de ce temps mort pour prendre l’avantage dans les instants qui suivirent. Sur une frappe enroulée, Eric vient fustiger Bota, encore fébrile peut-être (22’, 1-0).

 

Une quinzaine de minutes plus tard, les Mavomanga obtinrent un pénalty après un tacle non maîtrisé de Marlyn- rentré en jeu à la place de Rajao- sur Yvan. Le jeune El Hadari s’en chargea pour remettre les deux équipes à égalité (38’, 1-1). Un partout, c’est le score à la pause.

 

Au retour des vestiaires, les occasions se sont enchaînées de part et d’autre. Mais que ce soit Onja et Thane ou bien El Hadari et Yvan, personne ne trouva la marque. Plusieurs offensives finalement gâchées par les attaquants, un duel équilibré entre Tsiry et Jack au milieu de terrain, ce fut inévitablement au tour des défenseurs de se mettre en lumière pour avoir un vainqueur dans ce match.